Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 18:08

La SABIX s'intéresse depuis plusieurs années aux recherches effectuées (par sa famille, par divers chercheurs) sur le général Pellé (1863-1924, X1882): d'abord par un article de Ronald Mattatia dans notre bulletin en 2009, ensuite par notre participation à l'exposiition Pellé au mémorial de Verdun en 2012 (notre billet de blog), ensuite par notre assemblée générale de 2012, où un film réalisé par Mme Sandiford-Pellé a été projeté, suivi d'une conférence de J.-N. Grandhomme (universoté de Strasbourg).

Ceci se poursuit avec une exposiiton consacrée à Pellé du 15 septembre au 15 décembre 2014 dans le grand hall de Polytechnique. Quelques photos de l'inauguration mardi 16 septembre.

AmbSlovaquie&IGADEmay

De g. à dr. l'IGA Demay (X77), directeur général de l'Ecole, l'ambassadeur de Slovaquie en France, Mme Sandiford-Pellé petite-fille de Pellé.

Ambassadrice.jpg

Le général Charpentier, gouverneur militaire de Paris, et Mme l'ambassadrice de Tchéquie en France

PelleKaiser.jpg

Un extrait de l'exposition : le général Pellé, attaché militaire à l'ambassade de France à Berlin de 1909 à 1912 (ambassadeur Jules Cambon), s'entretient avec le Kaiser Guillaume II (à cheval, pendant des manoeuvres militaires allemandes ouvertes aux observateurs étrangers, 1909)

 


18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 23:10

Essai2-2013

La SABIX et la bibliothèque de Polytechnique recherchent la collaboration d’un étudiant en mastère ou en thèse d’histoire (en rapport avec la Première Guerre mondiale), afin de constituer une cinquantaine de monographies d’une page chacune sur des polytechniciens ayant fait la guerre de 14-18, soit morts au champ d’honneur soit ayant survécu.

 

On connaît le rôle joué par les maréchaux de la Victoire, Foch (X1871) ou Joffre (X1869), rôle bien documenté par ailleurs. Plus récemment, notre société savante a mis en lumière le général Pellé (X1882), un des nombreux officiers généraux polytechniciens impliqués dans la Grande Guerre. Plus globalement, l’X, à tous les grades, a payé un tribut important à la Guerre : notamment parce qu’à partir de 1871, une part importante des polytechniciens s’orientait vers l’Armée, comme l’ont montré diverses études.

 

Le travail souhaité se fera à partir des archives, fiches matricules, le cas échéant livrets militaires ou états de service conservés à la bibliothèque. Parmi l’ensemble des X des promotions 1888 à 1918 ayant fait la guerre, il s’agira de choisir une cinquantaine de parcours, soit plus spécifiques, soit même anonymes, et de les détailler en une page (si possible avec une iconographie). La consultation des dossiers individuels au Service historique de la Défense à Vincennes sera aussi nécessaire.

 

Ce travail se déroulera sous supervision du directeur de thèse/ mastère ; l’étudiant aura accès intégral aux archives de Polytechnique à Palaiseau, sur place pour la collecte des données, avec possibilité d’être à domicile pour la rédaction des fiches. Il est évalué à une durée de quatre mois, de mars à juin, ou du 14 avril au 12 juillet 2014. Il sera rémunéré par convention de stage entre un établissement universitaire et la SABIX.

 

contact [at] sabix.org

Published by Société des Amis de la Bibliothèque de l'X - dans Vie de l'association SABIX
commenter cet article
20 octobre 2013 7 20 /10 /octobre /2013 10:11

Retrouvez en ligne l'intégralité du bulletin de la SABIX n° 49 consacré à Georges Besse (1927-1986), X48. Bulletin principalement rédigé par Christian Marbach, avec des témoignages de François de Wissocq, Jacques Lesourne et Raymond H. Lévy.

 

Bulletin n° 49 : Georges Besse

 

Georges Besse a été le dirigeant de plusieurs entreprises françaises contrôlées par l'État, tout particulièrement chargé par le gouvernement français de promouvoir l'énergie nucléaire civile en France : successivement fondateur d'Eurodif (1973) puis président de la COGEMA, de Pechiney (PUK) et de la régie Renault, assassiné par Action directe, groupe d'extrême gauche (www.fondationbesse.com).

 

 

1ere couv sabix 49

Published by Société des Amis de la Bibliothèque de l'X - dans Histoire Ecole polytechnique (dont biographies)
commenter cet article
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 09:28
Érudit et fin connaisseur des ouvrages traitant de l'histoire des techniques, François Russo, jésuite et polytechnicien (X1929), en a retravaillé les concepts majeurs et a apporté sa propre interprétation. L'objectif de ce bulletin est de comprendre en quoi sa pensée est nouvelle, comment elle se situe par rapport aux autres penseurs de la technique, ce qu'elle nous apporte, et dans quelle mesure elle est devenue obsolèt
 
Les écrits de Russo, notamment son Introduction à l'Histoire des Techniques, peuvent être perçus comme des guides offrant une grille de lecture du sujet, complétant les oeuvres de Maurice Daumas et Bertrand Gille.
 couv 53
 
La masterclass "François Russo et l'histoire des techniques" a été organisée en mai 2012 par des étudiants du master d'histoire des techniques de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Cette compilation de leurs travaux est complétée par un dossier documentaire.
 
Ce nouveau bulletin de 97 pages publié en juillet 2013 peut être commandé et réglé en ligne ci-dessous (prix : 23 €, frais de port inclus), ou par chèque à l'ordre de la SABIX, Bibliothèque de l'École polytechnique, c/o Mme Algalarrondo, 91128 Palaiseau Cedex.
 
Published by Société des Amis de la Bibliothèque de l'X - dans Vie de l'association SABIX
commenter cet article
12 juin 2013 3 12 /06 /juin /2013 20:08

Gilles Cosson X57, PhD MIT, ancien banquier et auteur d’ouvrages, romans et essais, tient des rubriques économiques et est appelé comme expert dans diverses émissions. Il est membre de longue date de la SABIX, dont il a été administrateur. http://www.gillescosson.com

 

cosson.JPGIl a  passé en revue 5 symptômes de décadence, communs à la chute de l'empire romain et au déclin actuel de l'Occident, tout en faisant un parallèle entre les défis, notamment financiers, relevés par Julien l'Apostat (331 ou 332 à 363),  et le président Obama.

 

Un exposé riche, audacieux, agrémenté de récits personnels, de la part d'un auteur possédant l'honnêteté intellectuelle d'un scientifique, l'esprit critique d'un ancien cadre dirigeant du secteur bancaire et  la liberté d'expression que donne l'expérience de la vie, qui a suscité de nombreuses réactions et interrogations.

 

 

Sa conférence en video :    picto-video.JPG 

Le chargement peut prendre 3 minutes. 

   

Published by Société des Amis de la Bibliothèque de l'X - dans Vie de l'association SABIX
commenter cet article
15 mai 2013 3 15 /05 /mai /2013 10:44
Certains ont fait de la peinture leur métier principal suite à un accident de carrière, d'autres, professeurs de dessin ou conservateurs de musée, ont bénéficié de larges facilités pour organiser leur activité de peintre, d'autres encore, à une certaine étape de leur vie, voyant leur vie matérielle assurée, ont pu disposer de temps pour se consacrer à leur Art, car c'est bien de cela qu'il s'agit : ils sont tous artistes, de cœur comme de 
 
Cette rétrospective sur plus de deux siècles a été réalisée par Christian Marbach X56, avec le concours d'Hervé Loilier X67.
 
Ce bulletin de 145 pages, largement illustré, est un objet de collection. Il peut être commandé et réglé en ligne ci-dessous (prix : 23 €, frais de port inclus), ou par chèque à l'ordre de la SABIX, Bibliothèque de l'École polytechnique, c/o Mme Algalarrondo, 91128 Palaiseau Cedex.
   
     
    couv 52
Contenu du numéro :
Préface, par Christian Marbach
L'enseignement du dessin et des arts à l'École polytechnique, par Hervé Loilier
Peintres polytechniciens du XIXe Siècle
Lordon, X 1794, beau comme l'antique, par Christian Marbach
Lordon : l'arrestation de Saint Marc, par Thierry Saumier
Atthalin, X 1802, aide de camp et dessinateur, par Christian Marbach
Langlois, X 1806, reporter de guerre et/ou historien, par Christian Marbach
Jean-Charles Langlois, panoramiste et photographe, par Luc Desmarquest
Dulong Alexis, X 1823 : fils, gendre, frère. Aussi peintre ? par Christian Marbach
Penguilly-l'Haridon, X 1831 : un peintre breton et éclectique, par Christian Marbach
Jumel de Noireterre, X 1845, original et multiforme, par Christian Marbach
Peyronnet, Joseph Gustave, X 1848 (1828-????) : on recherche témoins, par Christian Marbach
Rouart, X 1853, industriel, peintre et collectionneur, par Christian Marbach
Dartein, X 1855, un Alsacien architecte, par Christian Marbach
Claris, X 1863, Notre École polytechnique et La Charge d'Alincourt, par Christian Marbach
Rovel, X 1868, le déodatien, par Christian Marbach
Au service des arts
Chabrol, X 1794, de la politique à la lave de Volvic, par Christian Marbach
Guimet, X 1813, bleu outremer, par Christian Marbach
Peintres polytechniciens d'aujourd'hui
Artplastix : une contribution à trente trois ans d'histoire, par Jacques Bernier
La peinture dans les archives de Louis Leprince-Ringuet, X 1920N, par Olivier Azzola
Hervé Loilier, X 1967 : un peintre polytechnicien ? par Christian Marbach
Du dessin et du voyage, en quelques mots, par Julien Solé
Portraits de polytechniciens : un trombinoscope singulier, par Christian Marbach
Published by Société des Amis de la Bibliothèque de l'X - dans Vie de l'association SABIX
commenter cet article
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 14:38

 

Notre Bulletin B51 consacré au centenaire de la mort de Poincaré vient de paraître.

 

On trouvera ici le sommaire et la liste des auteurs. Il peut être commandé au prix de

23 € (20 € + 3 € de frais de port)

 

par chèque à la Bibliothèque de l'Ecole polytechnique, c/o Mme Algalarrondo, 91128-Palaiseau Cédex.  

Couverture

 


 

Sommaire

Published by Société des Amis de la Bibliothèque de l'X - dans Vie de l'association SABIX
commenter cet article
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 17:32

 

 

Édouard GRIMAUX (1835-1900) Un grand savant Vendéen

Membre de l’Institut, Professeur à l’Ecole Polytechnique et à l’Institut Agronomique.


Le chimiste. Le savant dans son siècle. Le savant chez les siens.


Ouvrage de Josette Fournier, texte annoté et illustré par Claude Bujeaud.

Grimaux.jpg

Édouard Grimaux, professeur.
photographie A. Gerschel et fils, collection École Polytechnique


Originaire de Rochefort, Édouard Grimaux épouse dans le temple de Sainte Hermine en 1857 une jeune fille de la bourgeoisie protestante, Léontine Boutet, dont la soeur épousera Jérôme Bujeaud, futur maire, son ami. Il s’installe comme pharmacien pendant sept ans dans cette ville, continue des études à Paris, et obtient un poste à La Sorbonne , puis à l’Ecole Polytechnique, où il renouvelle l’enseignement de la chimie. Professeur à l’Institut Agronomique, membre de l’Académie des Sciences, il est trois fois président de la Société Chimique de Paris. Libre penseur, républicain, humaniste, ses prises de position aux côtés de Zola en faveur du capitaine Dreyfus entraînent sa radiation de l’Ecole Polytechnique. Plusieurs années après ses obsèques civiles, ses cendres sont transportées auprès de son épouse au cimetière protestant de Sainte Hermine. Malgré des liens simplement « occasionnels » avec le protestantisme, il est un personnage assez représentatif des tendances de cette époque dans le milieu de la bourgeoisie protestante éclairée. Josette Fournier est professeur retraitée des Universités (chimie organique), co-fondatrice et ancienne présidente du Groupe d’Histoire de la Chimie de la Société Chimique de France. Prix public à la parution : 12€, mai 2012, 60 pages, couverture en quadrichromie . Co-édité par Histoire et Patrimoine du Canton de Sainte Hermine et Les Amis du Temple de Sainte Hermine. 

 


BON DE COMMANDE

Nom……………………………………………………………………………………………………………… Adresse………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………………………………… nombre d’exemplaires commandés au prix de 12 € ( frais de port en supplément, 1,80 €, soit 13,80 €) ……. Total …………………………………………………………………………………………………………….. à renvoyer avec votre chèque établi à l’ordre Histoire et Patrimoine du Canton de Sainte Hermine à l’adresse suivante : Histoire et patrimoine du Canton de Sainte Hermine ( Brochure Edouard Grimaux) Mairie de Sainte Hermine 85210 Sainte Hermine contacts : famillegautier.85@wanadoo.fr et maurice.bouchon@wanadoo.fr

Published by Société des Amis de la Bibliothèque de l'X - dans Histoire Ecole polytechnique (dont biographies)
commenter cet article
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 14:04

Quelques ouvrages importants sur des polytechniciens du XIX° siècle sont récemment sortis - par ailleurs nous faisons connaître les ouvrages des membres de notre association.

 


CoppetErik Egnell (X57) est membre de longue date de la SABIX, et administrateur de l'association. Il avait prononcé avec humour l'allocution de notre assemblée générale 2010 sur les polytechniciens écrivains. Ancien diplomate, il a aussi sa propre maison d'édition (les éditions Cyrano). Il vient de faire paraître aux prestigieuses éditions de Fallois Un Été à Coppet (275 pages, 18,50 €). Un roman historique très bien écrit, sur les aventures de Mme de Staël en Suisse en 1816, après la chute de l'Empire.

 

 

 


Un livre de référence sur Victor Considerant (1808-1893, X1826), principal polytechnicien du mouvement fouriériste. L'auteur est Jonathan Beecher, professeur à l'université de Santa Cruz (Californie). Beecher, sortant de Harvard, avait fait sa thèse dans les années 1960 à l'ENS et s'y était plongé dans le fouriérisme pour toute sa vie. Il est l'auteur d'une biographie de référence sur Charles Fourier, et de là, a jeté son dévolu sur son disciple V. Considerant. Ce livre de référence est la traduction d'un ouvrage paru aux Etats-Unis en 2001 à University of California Press (recension). Son titre est Victor Considerant – Grandeur et décadence du socialisme romantique (Les Presses du Réel, 640 pages, 36 €) (lien vers le site de l'éditeur).

 

considerant F

  

Nous connaissons peu cet officier, ne savions pas qu'il était polytechnicien - pourtant une grande avenue de Paris lui est dédiée. Il s'agit du maréchal Adolphe Niel (1802-1869, X1821). Général à la bataille de Sébastopol, il est ministre de la Guerre sous Napoléon III, de 1869 à 1871. Le livre est de Stéphane Faudais, Le Maréchal Niel (1802-1869), Giovanangeli éditeur, 19,50 € (bon de commande PDF).

  

  niel.jpg 


Bruno Gentil (X57) a présenté son livre Auguste Comte, l’enfant terrible de l’École polytechnique (éd. Cyrano, avril 2012, 535 p.) lors d’une conférence le samedi 12 mai 2012 à la Maison d’Auguste Comte.

En bref : Comment le positivisme d’Auguste Comte s’est construit grâce à l’École polytechnique mais aussi contre elle...

Le livre est disponible en librairie, sur le site des édtions Cyrano (fondées par Erik Egnell, auteur et administrateur de la SABIX)  et à la Maison d’Auguste Comte.

 

 

LivreB-Gentil_edited.jpg 

Published by Société des Amis de la Bibliothèque de l'X - dans Vie de l'association SABIX
commenter cet article
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 18:58

Nous avons représenté la SABIX la semaine dernière à l'inauguration de l'exposition que consacre le Mémorial de la Grande Guerre de Verdun au général Pellé (1863-1924, X1882) jusqu'au 3 septembre prochain, sous le titre "Dans l’ombre de Joffre : le Général Pellé, militaire, diplomate et artiste".

 

Nous avions rendu hommage au général Pellé dans notre Bulletin n° 43 (2009), sous la plume de Ronald Mattatia qui avait assuré le contact avec Mme Isabelle Monzini, petite-fille du général Pellé, commissaire de l'exposition de Verdun (article en ligne sur revues.org).

Caricature Pellé prf. astronomie XCaricature par Pellé de son professeur d'astronomie à Polytechnique

 

Le général Pellé était une personnalité fort originale - en témoignent ses nombreux dessins, aussi bien pendant ses cours à l'X que, plus rare, dans sa carrière militaire. Il est aussi représentatif d'une génération d'officiers généraux polytechniciens, peu connus car restés dans l'ombre des maréchaux de la Grande Guerre, Foch (X1871) ou Joffre (X1869) - l'Ecole s'était fortement réorientée vers les carrières militaires à partir de la défaite de 1871.

 

La SABIX compte explorer plus avant, dans la perspective du centenaire de la Première Guerre mondiale dans deux ans, ces diverses carrières d'officiers polytechniciens qui se sont illustrés dans cette guerre.

 

>> dossier de presse du Mémorial de Verdun relatif à cette exposition (PDF)

 

>> notre album photos (tous droits réservés Mme Monzini + photos SABIX) (album)

 


Voici ce qu'on peut lire gravé sur le Mémorial de Verdun, à droite (Paul Valéry, discours de 1931) :

 

« Tous vinrent à Verdun comme pour recevoir je ne sais quelle suprême consécration. Ils semblaient  par la Voie Sacrée monter pour un offertoire sans exemple à l'autel le plus redoutable que jamais l'homme eut élevé. »

Published by Société des Amis de la Bibliothèque de l'X - dans Vie de l'association SABIX
commenter cet article

Adhérer / Cotiser

                   L'objectif de la SABIX est de
               mettre en valeur le patrimoine    
          scientifique de l’École polytechnique.  
                  La SABIX est ouverte à tous.                 
   
                La cotisation annuelle peut être réglée par
                             Paypal ou carte bancaire :   
                  

                     Adhérent : 40 €  

                Coût net après déduction fiscale : 28 €                             

                   Bienfaiteur : 90 €   

                Coût net après déduction fiscale : 48 €        

Fils RSS du blog