Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2007 5 26 /01 /janvier /2007 23:42

Allez vite voir une exposition dont on parle peu : " Le siècle des saint-simoniens ", sur le site Arsenal de la BnF, 1 rue de Sully Paris IV° (jusqu’au 25 février 2007), dans un magnifique site un peu suranné – on se croirait au temps des saint-simoniens dans cette bibliothèque. Il y aura aussi un colloque sur le sujet les jeudi 1er et vendredi 2 février.

 

Le comte de Saint-Simon (1760 – 1825), lointain cousin du mémorialiste de Louis XIV (1675 – 1755) n’était pas polytechnicien, mais beaucoup de ses disciples le sont: dans la galerie de portraits qui présente l’exposition, une figure sur deux est mentionnée comme issue de l’X. On trouve Prosper Enfantin (1796 – 1864, X 1813), Auguste Comte (1798 – 1857, X 1814), Henri Fournel (1799 – 1876, X-Mines 1817), Paulin Talabot (1799 – 1885, X-Ponts 1819), Charles Lambert (1804 – 1864, X-Mines 1822), Pierre-Euryale Cazeaux (1805 - ? ? ?, X-Mines 1823), Michel ChevalierTranson (1805 – 1876, X 1823). (1806 – 1879, X-Mines 1823), Abel

Retraçons ici les éléments de la carrière de certains, et leur lien à la doctrine du saint-simonisme (pour plus de détails sur l’X et le saint-simonisme, voir l’article de J.P Callot dans La Jaune et la Rouge de septembre 1964). Sans rentrer dans les détails, disons que le saint-simonisme est à ses débuts un mouvement philosophique, et quasi-religieux (presque une secte), qui souhaite confier la gestion de la cité aux ingénieurs et producteurs. Il évolue à partir de 1840 vers un des réseaux les plus influents et les plus riches de la France industrielle naissante (citons la banque des frères Pereire ou l’un des premiers groupes industriels celui des Talabot), sans pour autant renier ses origines utopiques.

Le seul X a bien connaître Saint-Simon est Auguste Comte, qui travaille auprès de lui de 1816 à 1824 avant de prendre son indépendance et de fonder sa propre doctrine philosophique.  La plupart des autres X connaissent assez peu Saint-Simon, mais font vivre après sa mort  ses idées, et les concrétisent; le journal Le Globe est leur moyen d’expression.

Prosper Enfantin est le symbole de l’évolution du saint-simonisme décrite ci-dessus; il devient à la mort de Saint-Simon le " Père " de la religion saint-simonienne ; il sera par la suite administrateur du réseau ferré P.L.M. fondé par un autre X saint-simonien, Talabot. Michel Chevalier écrit en 1832 une brochure Système de la Méditerranée où il plaide pour une réconciliation entre l’islam et les chrétiens, deux ans après la conquête de l’Algérie ; il deviendra conseiller de Napoléon III, à ce titre négociateur de l’entente cordiale franco-britannique en 1860. Paulin Talabot construira un empire à partir de la révolution industrielle, traçant le premier chemin de fer du sud-Est en 1839 ; il devient directeur général du P.L.M. (Paris-Lyon- Marseille) en 1857, député du Gard.

(voir aussi sur annales.org les biographies de Fournel ou du mathématicien Transon)

(lire aussi l'article "Terre des écrivains")

Partager cet article

Repost 0
Published by Société des Amis de la Bibliothèque de l'X - dans Actualités (réalisations en cours)
commenter cet article

commentaires

Blanc 17/04/2008 17:46

Bonjour,Je vous conseille de lire un article paru dans Votre Généalogie : Avez-vous un ancêtre saint-simonien ?http://www.cdip.com/votre_genealogie_magazine.htm#VG20

Alain Verglas (57) 13/03/2007 18:21

Je vous recommande viviement cette exposition originale.Un conférencier(e) est utile et ajoute beaucoup !

Société des Amis de la BibliothÚque de l'X 13/03/2007 23:25

Nous avions en effet pu organiser une visite avec la commissaire de l'exposition le 20 février. L'exposition est malheureusement terminée à présent.

Marie-Christine Thooris 16/02/2007 09:51

N'oublions pas de relire l'article de J.-P. Callot paru dans la Jaune et la Rouge en 1964 :
Les polytechniciens et l'aventure saint-simonienne sur le site de l'Ecole des Mines

Alexandre Moatti 13/03/2007 23:09

Oui en effet j'avais signalé cet intéressant article de 1964 (!) dans mon message. Si certains d'entres vous connaissent des études poussées et plus récentes sur le saint-simonisme disponibles sur Internet, qu'ils nous fassent connaître les adresses Internet. La littérature scientifique n'est pas si abondante sur le sujet.

Adhérer / Cotiser

                   L'objectif de la SABIX est de
               mettre en valeur le patrimoine    
          scientifique de l’École polytechnique.  
                  La SABIX est ouverte à tous.                 
   
                La cotisation annuelle peut être réglée par
                             Paypal ou carte bancaire :   
                  

                     Adhérent : 40 €  

                Coût net après déduction fiscale : 28 €                             

                   Bienfaiteur : 90 €   

                Coût net après déduction fiscale : 48 €        

Fils RSS du blog